Winston McAnuff – Paris Rockin’


J’avais plusieurs artistes sur lesquels je voulais revenir après Musilac. Mais voilà qu’au détour d’un dîner, pour la énième fois, on me demande quelle est la musique en fond. Devant l’inconnu que représente Winston McAnuff je m’énerve et je m’emporte. Plus particulièrement parce que l’album Paris Rockin’ reste méconnu du grand public alors qu’il s’agit là d’un pur bijou. Un album bon du début à la fin. Chose rare. Je vais donc mettre de côté les nouvelles découvertes pour revenir sur ce rasta qui nous fait vibrer comme personne.

Tout d’abord le titre. Paris Rockin’. Deux mots. Le premier désigne la capitale française politique, culturelle et musicale. Tandis que le second nous invite à danser, à se revolter, l’origine même du rock. C’est donc un mélange de genre que cet album nous présente. Une rencontre entre le groupe Java, mix de rap et de variété française et Winston avec sa culture reggae venue de la source même du style : la Jamaïque.

La track portant le même nom présente donc parfaitement le métissage de notre capitale avec la violence que l’on peut y trouver et, que Java, par l’intermédiaire du flow de son chanteur, Erwan Seguillon, traduit. C’est également le passé, qui se traduit via une instrumentation marquée par un accordéon nous plongeant dans un vieux Paris. Cette chanson est aussi un peu jazz, un peu rap, un peu reggae. Bref un mix du début à la fin où, tour à tour, Winston et R.Wan prennent la parole.


Je ne présente qu’un titre et déjà, on sent un engagement, on sent que ça vibre, que ça transpire, que ça vient du coeur. Dire que l’album est du début à la fin dans cet esprit…

Prenons par exemple Ras Child. Commençant tout doucement, avec un violon et un piano, des instruments qui ne sont pas du tout à la base fait pour aller avec le reggae ou le rap. Pas de manière brute comme ils le sont ici en tout cas. Puis, la chanson part. Il est difficile de ne pas bouger la tête, au minimum, sur ces rythmes endiablés et si proche du reggae.


On finit par le titre qui m’a fait connaitre l’artiste et, je vous laisse méditer sur un album que je recommande plus que chaudement et qui plait à tous. Un album passe-partout. Sortez donc avec la clé et écoutez le père Fouras.


Liste des titres :
1. Rock Soul
2. Wandering Drummer Messenger
3. Paris’Rockin’ – R.Wan & Winston McAnuff
4. Don’T Play
5. Wretched State
6. Treat Me Good
7. Reach Out And Touch H.I.M.
8. Roamer
9. Ras Child
10. Quiet Room
11. Return To Sender

Al John

C'est suite à une étude sur internet que j'ai découvert twitter il y a de cela 3 ans. De rencontre en rencontre, j'ai connu Natcordeaux et Moimateo. Le courant humain et musical est vraiment bien passé. Tout autant assoiffé de nouveaux sons qu'eux, voici qu'aujourd'hui je suis ici à écrire et à faire partager mes sons et mes découvertes avec vous.

Laisser un commentaire