Tricky – Mixed Race

Je vous en avais déjà parlé de cet album… Et je vous avais même dit que je vous en parlerais encore…

Trop longtemps silencieux, Tricky revient avec un bijou bien trop court : 10 titres pour à peine 30 mins de voyage musical ! Mais nombreux sont ceux qui n’apprécieront pas cet album…

Et bien je l’adore moi cet album et je vais vous dire pourquoi…



Crédit photo : Eric Canto

Le titre d’ouverture Every Day est tout simplement envoutant. Les voix féminines sont tout juste dosées et portent le morceau. Changement de bulle avec le 2ème titre, UK Logic et direction la Jamaïque. On ne s’y attend pas, même si à la 1ere seconde on reconnait la patte de Daft Punk sur cette belle reprise. C’est quand même un titre super facile. On prend le titre suivant, Early Bird, le plus jazzy des titres. Contre temps et atmosphère signée Tricky. Dans la même veine Ghetto Stars, une mélodie enivrante qui te shoot l’esprit dès la 1ère seconde !

Le 5ème titre est surement le #fail de tout l’album. Hakim, un titre hip-hop arabisant en feat avec Rachid Taha… Désolé mais ça passe pas du tout !

Ouf, vient ensuite Come To Me qui va réveiller vos sens ! Puis si vous n’êtes toujours pas en émoi, écoutez le titre qui suit, Murder Weapon. Pas étonnant que ce soit le titre porteur de l’album. Il y a tout dedans ! Des samples magnifiquement choisis et magnifiés par un travail étonnant. Manque de fraicheur certains disent… C’est comme demander à Tricky de créer LE tube de l’Été ! Time To Dance et Really Real s’écoutent sans fin. Ils passent totalement dans la lignée de l’album. Et puis après avoir été percuté par l’ensemble du reste, ça ne peut faire que du bien ! La touche finale vient avec le 10ème et dernier titre… Oui seulement 10 titres sur cet album : un peu court, certes mais d’une telle puissance. Bristol To London un titre dancehall sous la plume de Marlon, frère de Tricky, dont les paroles hip-hop peuvent faire pâlir plus d’un rappeur made in London !

On peut tout à fait regretter l’époque où Tricky faisait du trip-hop, tout comme je regrette de ne pas avoir assister à un concert de Jimi Hendrix. Mais pour cela, la seule solution est de remonter dans le temps ! L’album impose une réponse définitive à la question suivante : le trip-hop fait-il partie d’une époque révolue ? Assurément oui ! Mixed Race est différent de tout ce que vous pouvez connaitre de Tricky. Il est épuré de tout parasite… et on se prend en pleine face la beauté de cet album !

A présent bonne écoute :

« Mixed Race is deliberately direct and in-your-face. » dixit Tricky

MoiMateo

Fondateur et chroniqueur de MoiMateo.com. Découvreur et diffuseur de talents étéroclytes. Signe particulier : 2 cages à miel en équipement d'origine.

Une pensée sur “Tricky – Mixed Race

Laisser un commentaire