[Album] The Boxer Rebellion – The cold still

Quand on lit le parcours atypique du quatuor Boxer Rebellion, on se dit que le groupe est forcément une pépite. Mais qu’en est-il de leur musique et surtout que vaut leur 3ème album, The Cold Still ?



Après la réussite de leur 2ème opus, Union qui fut quand même le 1er album à amener un groupe sans label dans le Billboard américain, The Cold Still n’avait pas le droit à l’erreur. J’ai comme l’impression que le tour est joué et que l’album répond totalement à l’attente des fans…

1er morceau, No harm sonne comme une lancinante mélodie. On rentre dans les rêveries, doucement et prudemment.

2nd titre, Step out of the car, le morceau porteur de l’album, est tout de suite plus rock, plus électrique. On plane rapidement porté par la voix de Nathan Nicholson. On se demande même si Muse ne viendrait pas faire un tour avec nous… Mais finalement non car on apprécierait pas autant !


3ème son, Locked in the basement surprend assez, impression de changer d’univers. Un son très folk, très australien. L’inspiration de l’autre moitié du groupe !

Le 4ème titre, Cause for alarm me fait frissonner de plaisir. Un son très live, comme l’impression qu’il fut écrit, composé et enregistré dans la même heure ! Dessiné d’un seul trait… Puissant et puissant.

Viens alors le 5ème son, Caught by the light qui perturbe le rêve. On a forcément eu du mal à se relever du titre précédent, donc impossible de trouver un sens à ce titre. C’est dommage !

Les 5 morceaux suivants vont finir les uns après les autres à m’achever ! Organ song avec les premières notes façon orgue d’église est fabuleux du début à la fin ! Le morceau à retenir de tout l’album !
On est véritablement entré dans un son plus rock avec cette 2ème moitié de l’album. Et Memo nous le confirme totalement : bien ficelé et justement bien dosé. Puis Both sides are even me fait penser à un hymne en passe de devenir populaire. La batterie rythme totalement le titre et souligne à merveille le texte.


Avec The Runner on se sent vraiment au milieu d’un affrontement entre la basse et la guitare électrique et où la batterie serait le trophée du vainqueur !
Retour au calme avec le dernier titre, Doubt qui nous fait remonter le temps avec des sonorités trés Simon & Garfunkel… Surprenant mais jouissif !

Il est donc évident qu’avec ce 3ème album, The Boxer Rebellion mérite toute sa place dans le paysage des groupes reconnus à travers le monde. J’ai déjà hâte de dévorer l’album suivant du groupe… Mais en attendant, j’appuie à nouveau sur Play et me procure le même plaisir que l’écoute précédente de The Cold Still.

Un bon conseil, procurez-vous l’album, il ne prendra jamais la poussière ! Et sinon rdv sur le site du groupe ou sur leur page Myspace… Je dois pas être bien loin !

MoiMateo

Fondateur et chroniqueur de MoiMateo.com. Découvreur et diffuseur de talents étéroclytes. Signe particulier : 2 cages à miel en équipement d'origine.

Laisser un commentaire