Terez Montcalm, ô jazz mon amour…

En faisant le tour de la scène francophone, j’ai fait un passage au Québec. Je vous vois déjà vous moquer en disant « calice de tabernacle ». Pourtant si on reviens dans l’histoire de la scène de l’autre continent il y avait déjà les Cowboys Fringants qui avaient fait parler d’eux.

Bref, je suis là pour parler de Terez Montcalm. Le genre d’artiste que je rêve d’écouter dans un jazz bar. Vous savez ces bars où on est assis dans un fauteuil, sirotant une vodka-martini ou un mojito, avec une estrade sur laquelle il y a une chanteuse à la voix un peu cassée avec un chapeau sur la tête accompagnée par quelques instruments et, le tout, avec une lumière tamisée. Vous y êtes ? Bien, nous pouvons commencer.


Là, on applaudit et on appelle le serveur : « Un autre, s’il vous plait ». Charmé par cette reprise de Sweet Dreams, on ne décroche déjà plus alors que le show vient de commencer. Normalement, c’est le genre de bar dans lequel on se rend aux bras d’une jolie demoiselle, histoire de lui montrer que l’on connait quelques coins un peu secret et tendance, pour se faire mousser. Mais je vous avoue qu’avec Terez, c’est un peu compliqué de venir accompagné. Comment réussir à discuter quand on est obnubilé par la scène plutôt que par le jolie minois en face de nous ?


Le problème avec le jazz c’est que quand on commence, on n’en veut toujours plus. Avec Terez c’est le même problème, plus j’en écoute et plus j’en veux. Que ce soit avec des reprises ou avec ses créations, elle nous séduit et nous transporte dans ces bars où le son des instruments est presque le seul que l’on entend.


Je pourrais aisément être serveur quelques années dans ce genre de lieu si Terez passait souvent…


Al John

C'est suite à une étude sur internet que j'ai découvert twitter il y a de cela 3 ans. De rencontre en rencontre, j'ai connu Natcordeaux et Moimateo. Le courant humain et musical est vraiment bien passé. Tout autant assoiffé de nouveaux sons qu'eux, voici qu'aujourd'hui je suis ici à écrire et à faire partager mes sons et mes découvertes avec vous.

Laisser un commentaire