Shinedown – Somewhere in the Stratosphere (Live)

Shinedown - Somewhere In The Stratosphere

Shinedown est un groupe d’Hard Rock depuis 2001. Shinedown ne possède que 3 albums studios dans leur discographie.


Shinedown – Sound Of Madness

Somewhere in the Stratosphere est un double CD qui contient 2 live du groupe : l’un enregistré dans l’Etat de Washington et le second à Kansas City.
Mais avant d’écouter les live, il faut commencer par quelques titres connus de Shinedown.


Shinedown – Simple Man

Toutefois, je ne saurais vous conseiller d’écouter d’abord la version acoustique puis l’électrique !


Shinedown – Devour

L’album live Somewhere in the Stratosphere regroupe les tournées Carnival of Madness et Anything and Everything

CD 1 : Live version électrique

Playlist du CD 1 :
01. Intro (Scary Fairy)
02. Sound Of Madness
03. Devour
04. I Dare You
05. Cyanide Sweet Tooth Suicide
06. If You Only Knew
07. Diamond Eyes (Boom-Lay Boom-Lay Boom)
08. 45
09. Burning Bright
10. Heroes
11. The Crow & The Butterfly
12. Her Name Is Alice
13. Save Me
14. Left Out
15. Simple Man
16. Fly From The Inside
17. Second Chance

CD 2 : Live version acoustique

Playlist du CD 2 :
01. Heroes
02. Save Me
03. If You Only Knew
04. Sound Of Madness
05. Shed Some Light
06. 45
07. I Dare You
08. Times Like These
09. The Crow & The Butterfly
10. Burning Light
11. Devour
12. Call Me
13. Fly From The Inside
14. With A Little Help From My Friends
15. Simple Man
16. Second Chance

On remarquera le cover de Shinedown sur Times Like These des Foo Fighters !

Pathien

Un tempo, une mélodie... Mes premiers pas sur Twitter, je suivais des comptes selon les #FollowFriday ou des sites de recommandations de comptes à suivre. C’est sur un tweet sur Nada Surf que MoiMateo me propose d’en écrire une critique. De fil en aiguille, j’écris sur le site et c’est plaisant de faire partager quelques artistes et musiques. Ancien bassiste et avec mes goûts un peu éclectique, je tente d’écouter le plus de choses possibles mais dans ce monde musical, il y aura toujours trop de surprises.

Laisser un commentaire