Paramore ou Yeah Yeah Yeahs

Le mois d’avril sera rock. Avec la sortie de deux albums très attendus ou du moins pour lesquels il aura été difficile de passer à travers les différentes infos. J’ai moi même du mal à choisir entre les deux, alors je vais tenter de faire un petit comparatif…

Voici donc une petite battle entre les 4èmes albums de Paramore et celui de Yeah Yeah Yeahs.

Paramore-YeahYeahYeahs

Pour commencer, une petite présentation de chaque groupe s’impose, même si franchement ils doivent forcément vous dire quelque chose.
Paramore, c’est le groupe rock formé en 2002 par 4 amis du Tennessee, Zac Farro et son frère Josh Farro ainsi que Taylor York et Jason Clark. Il manquait dès le début une voix, celle de Hayley Williams. Même si leur premier album, All we know is falling, est tout de suite une révélation avec une tournée incroyable à travers le monde (et surtout une folie en Angleterre où ils sont élu meilleur groupe de l’année avec seulement un album à leur actif), la formation initiale ne tient pas le coup. Leur second album sort suite à de nombreuses rumeurs de séparation et des annulations multiples de concerts. Cependant Riot!, cartonne dès le premier single, Misery Business. Puis très vite arrive leur troisième album, Brand New Eyes, qui selon le groupe est inspiré par leur pause et les rumeurs précédentes la sortie de leur deuxième album. C’est aussi l’album qui mettra fin à la présence des frères Farro dans le groupe.

Yeah Yeah Yeahs, est aussi un groupe rock formé en 2000 suite à la rencontre dans un bar new-yorkais de Karen O et Nick Zinner. La formation, enrichie par le batteur Brian Chase, a été découvert suite à 2 ans de tournée armé seulement de deux Ep. Puis leur premier album, Fever To Tell, enregistré à Brooklyn et mixé à Londres, fait un carton mais surtout visuellement par la présence charismatique de la chanteuse Karen O. Leur second album, Show Your Bones, montre que le groupe est capable de faire beaucoup de bruits et surtout de mêler toutes les sensations existantes. C’est avec, It’s Blitz!, le troisième album studio, que Yeah Yeah Yeahs prend un tournant surprenant. Leur musique devient beaucoup plus « grand public » et accessible. Il est beaucoup plus électro et les synthés y sont bien plus présents. Malgré tout les trois singles, Zero, Heads will roll puis Skeletons, issuent de cette album sont des vrais hits en Europe.

A présent revenons au coeur du sujet…
Le nouvel album de Paramore, album éponyme, sort officiellement le 9 avril 2013 sous le label Fueled By Ramen. C’est le premier album sans les membres fondateurs Josh Farro et Zac Farro. Hayley Williams et Taylor York prennent le contrôle de cet album. Ils sont épaulé par Justin York et IIan Rubin (batterie). Le premier single, Now, est sortie le 22 janvier 2013. Un single très efficace où l’on découvre un son très rock sans frôler le coté punk que l’on pouvait apprécier aux débuts du groupe. Il y a quelques jours, on découvrait le deuxième single, Still Into You, qui confirme que Paramore met une croix sur son coté punk, et devient très (trop) pop. L’album est malgré tout à écouter et s’écoute sans aucune difficulté. C’est un peu le grand reproche de cet album. Trop accessible, rien n’en ressort sur les 17 titres qui le compose. Et pourtant à la sortie de Now, je me suis dit que l’album de l’année n’était pas loin… Mais grosse déception par le manque de rock !

Mosquito, 4ème album de Yeah Yeah Yeahs, sort officiellement le 16 avril 2013 sous le label Interscope Records. Parmi la production on retrouve Dave Sitek (TV on the Radio) et James Murphy (LCD Soundsystem). Le premier single, Sacrilege, sortie le 25 février 2013, a fait un gros buzz. Je crois que l’attente était si grande que ça ne pouvait être différent. La découverte récente du titre Under The Earth montre la complexité du groupe. L’album en lui même est d’une cohésion quasi parfaite. Un coté très électro qui peut parfois l’emporter sur le coté rock et pourtant, je reste bluffé. Le titre These Paths est sans conteste mon préféré alors que Sacrilege mettait la barre très haute. Le 11ème titre, Wedding Song, est une balade qui ferme à merveille l’album comme les crédits d’un très bon film.

Pour conclure, je vous conseillerais la chose suivante : télécharger (de façon légale évidement) l’album de Paramore et acheter l’album de Yeah Yeah Yeahs. Tout simplement car la pochette de Mosquito fera toujours plus d’effets dans votre bibliothèque que celui de Paramore.

MoiMateo

Fondateur et chroniqueur de MoiMateo.com. Découvreur et diffuseur de talents étéroclytes. Signe particulier : 2 cages à miel en équipement d'origine.

Une pensée sur “Paramore ou Yeah Yeah Yeahs

Laisser un commentaire