Megadeth – Th1rt3en

Megadeth, tout le monde connait au moins le nom (enfin j’espère sinon je sais plus comment faire !). Donc ça ne sera pas une découverte mais plutôt un partage musical entre initiés… Ouaich !
Bon si tu sors de ta caverne insonorisée, saches que Megadeth vient de sortir (fin octobre) son 13ème album studio, sobrement et légitiment nommé Th1rt3en. Pour la petite histoire cet album devait sortir sous le nom 13 et finalement c’est thirteen en stylisé mais qui veut dire 13, sauf si je me trompe… Bref !

Pour en finir avec les chiffres, Megadeth c’est aussi 4 albums live (dont le fabuleux et magistral concert-concept The Big Four), 5 compilations monstrueusement commerciales et 3 EP aussi rares les uns que les autres !
En ce qui concerne Th1rt3en, il s’agit du 3ème (et surement dernier) album produit par sur le label Roadrunner Records. Les 2 précédents étaient (mémoire ne me joue pas de mauvais tours !) United Abominations en 2007 et Endgame en 2009.
Th1rt3en est aussi, et en fin de compte il n’y a que ça à retenir, le tout 1er album studio avec David Ellefson (co-fondateur avec Dave Mustaine du groupe) en tant que bassiste. Rien d’anormal puisque depuis 2010 et la tournée pour les 20 ans de Rust in Peace, David fait à nouveau partie de la line-up de Megadeth (pour rappel depuis 2002, David avait tout quitté suite à une mauvaise entente avec Dave…) et que Th1rt3en est principalement issu, pensé, composé lors de cette tournée…

D’un point de vue général, Th1rt3en est bien moins explosif que son prédécesseur Endgame et en même temps Th1rt3en dépasse de très loin Endgame dans la beauté onirique que les guitares lui confèrent. De nombreux titres nous ramènent à l’époque de la tournée de 1991, Clash of the Titans. D’autres sont des clins d’œil aux riffs incroyables de l’album Youthanasia de 1994.

Th1rt3en, 13ème album (studio) et forcément 13 titres pour le composer ! Mais 4 auront retenus mon attention plus que les autres titres. D’abord Public Enemy No.1 qui est le single portant l’album. Un titre sur le parrain de la mafia de Chicago, Al Capone. Personnellement je le préfère en live qu’en studio mais le titre est un bijou.

Le 2ème titre qui sort du lot sur Th1rt3en est Guns Drugs & Money. Une chanson inattendue par sa simplicité hors normes de ce que l’on connait et affectionne de Megadeth. De la dynamite dans le chœur, une mélodie vocale jouée par Dave Mustaine et un riff qui fait que ce titre est ce que Megadeth avait besoin depuis longtemps !

Wrecker quant à lui est un titre beaucoup plus complexe sur des paroles humoristiques et Dave excelle aussi dans l’humour ! En même temps ce morceau reste une bouffée de riffs purs : un son rock qui te transporte au dessus du studio de Megadeth.

Th1rt3en se conclut, tout comme cette chronique, sur le titre le plus théâtral de l’album. 13 est en effet une chanson qui résume toute l’histoire de Megadeth. On est en plein dans le psyché tortueux de Dave Mustaine. Ce titre est considéré comme le digne successeur de In My Darkest Hour pour son coté théatrale et sa chute finissant dans une autre sphère !

Une dernier conseil, en même temps que vous écoutez Th1rt3en, lisez donc cet interview de David Ellefson fait pour la sortie du 13ème album studio de Megadeth : www.musicradar.com/…/megadeths-th1rt3en-full-album-preview

MoiMateo

Fondateur et chroniqueur de MoiMateo.com. Découvreur et diffuseur de talents étéroclytes. Signe particulier : 2 cages à miel en équipement d'origine.

Laisser un commentaire