la semaine infidèle de vos cages à miel : épisode #05

Aujourd’hui, nous allons prendre le soleil et la chaleur des Caraïbes pour une découverte (qui d’ailleurs est pour ma part une redécouverte) pleine d’espoir. C’est aussi l’aboutissement d’un projet musical avec un message fort pour le respect et la paix à travers le monde.

Supa Dona est un de ces artistes que l’on écoute plus pour le message véhiculé que pour les performances. Je l’avais découvert il y a quelques années lors d’un show aux cotés du Saïan Supa Crew. Et puis je l’avais complétement perdu de vue, et pour causes, il s’était fait bien silencieux. C’est lors d’un featuring à 4 voix avec en autre Malone que je replonge dans son style.

Pour présenter Supa Dona il faut avant tout savoir qu’il s’imprègne de l’influence du reggae qui explose dans ses îles natales, la Guadeloupe. Son style est percutant à travers ses prestations mais son seul but est de délivrer son message. En 2008, il s’engage aux cotés de l’association Univerbal qui organise une tournée promotionnelle de l’album « Enfants soldats d’ici et d’ailleurs » (Sayan Supa Crew, Defray de La Brigade, Ode Ace soul, SubaJah, Clémentine Selarié, Ricco, SNA, Laskarface etc…). Après sa participation très remarquée en 2010 au festival des Francofolies, il arrive à fédérer toute une famille musicale autour d’un projet encore plus ambitieux. En 2012 Supa Dona et son groupe live sont fin prêts à défendre leur opus nommé Héritage, symbole d’une rencontre avec des amateurs de musique Afro-Groove, Soul acoustique et Reggae en toute authenticité.

Héritage est donc un album presque collectif réuni autour d’un message dans une mouvance rythmique entremêlée de Soul Afro-groove et Reggae acoustique. Il est le résultat de la rencontre entre le compositeur Arnaud Colucci (dit Nya que je vous recommande vivement) et des influences Afro-caribéenne de Supa Dona. La virtuosité musicale et le swing se veulent populaires et chaleureux pour faire voyager un public en mal de représentation authentique. Un répertoire soigneusement arrangé pour le live et influencé de musique jamaïcaine. l’album allie morceaux instrumentaux entrainants, chansons emblématiques et douceurs ensoleillées.

Supa Dona offre aussi sur son BandCamp 2 tracks qui feront sans nul doute bouger vos corps chauds et peut être vous ouvrir l’esprit à ce message presque universel.

center>

Pour retrouver cette formation atypique, la page Facebook du groupe est à liker avant la fin de l’été !

MoiMateo

Fondateur et chroniqueur de MoiMateo.com. Découvreur et diffuseur de talents étéroclytes. Signe particulier : 2 cages à miel en équipement d'origine.

Laisser un commentaire