La BO de sa vie – édition spéciale du 13 janvier

heartvalentinesz5.gif

Me voici aujourd’hui sur un autre blog que le(s) mien(s) pour une occasion particulière… une BO que j’attendais avec impatience… La BO des 30 ans de Mr Chéri !!

Toute une histoire entre nous que cette BO ! J’ai eu l’honneur d’inaugurer cette rubrique en mai dernier et ceux qui sont passés entre les questions de MoiMateo savent ô combien il harcèle, relance, insiste… jusqu’à obtenir cette interview et surtout les fameuses photos 😉 Vous imaginez donc sans peine mon malin plaisir à le harceler, le relancer, insister (je nous ai vengé !)… et le résultat est arrivé juste à temps pour son 30ème anniversaire ! Sauvée !

Le plus dur de l’exercice va être de vous présenter MoiMateo sans que vous n’en tombiez amoureu(ses)x comme moi je le suis depuis cette fameuse interview 😉 Tombée sous le charme de son avatar d’abord, de sa musique ensuite, Twitter et Blip.fm ont fait le reste…

Comment vous décrire la personnalité de MoiMateo… Il le dit si bien lui-même « musicOvore affamé » ! Et là, sincèrement, je me demande parfois si on l’a nourri un jour ce petit ! Musique du matin au soir et parfois même du soir au matin pour lui, Doliprane pour moi ! Oui parce que même si nous avons des gouts très proches, entendre du Rap ou certaines musiques électro non stop c’est… comment dire… moins pire que d’écouter du Johnny !

Toujours est-il que je suis épatée, ce garçon a un don pour dénicher des perles musicales chaque fois qu’il se connecte. Il ne se lasse jamais de cliquer sur vos liens, ici ou ailleurs, d’écouter vos coups de cœur, de défendre les siens et surtout de transmettre son feeling avec enthousiasme et ferveur !

Pas de tout repos de vivre aux côtés de MoiMateo, il faut suivre la cadence, attraper le rythme au passage, chanter sous la douche… pfff Peut être qu’un jour il changera même [email protected] Vôtre en [email protected] Vôtre…

Mais en attendant, je vous laisse apprécier (ou pas) la BO de ce trentenaire tout frais ! Non sans avoir ajouté un message personnel : Merci Darling pour cette (presque bientôt) année de bonheur musical et de bonheur tout court 😉 et surtout merci de t’être prêté au jeu par ici !

Comment tu dis déjà ? ah oui ! « ouvrez vos cages à miel ! »

Miss_Amour : Quelle est la musique qui tourne en ce moment chez toi nous ?

Daylight de Matt & Kim, Entre vous et moi de David Walters, Scarabée de Vanessa Paradis et P.H.A.T.W.A. de Narcicyst. Quatre styles totalement différents qui me permettent de voyager à travers les mélodies et les paroles. C’est ainsi que je définis la musique telle que je l’aime. Me faire voyager, me permettre de sentir l’âme de celui qui l’interprète et apprécier le moment à l’instant où les notes vibrent.

La chanson dont tu as le plus honte mais qui te fera toujours passer un bon moment ?

Sans hésiter, hélas, Barbie Girl d’Aqua me fait vraiment balancer la tête ! A l’époque j’ai trouvé ce titre totalement déjanté, super osé de pousser la caricature du « capitalisme » à ce point. J’étais même allé jusqu’à acheter l’album du groupe danois, c’est pour dire !
Dans un autre style, mais tout aussi honteux, Everlasting Love des Worlds Apart est un hymne cultissime pour moi. A l’époque c’était la grosse émergence de ces groupes totalement formatés et qui ne pouvaient pas avoir l’ombre d’un avenir. Mais je reste persuadé que ce fut un tournant très important pour la musique et l’industrie du disque.
Il y a aussi le légendaire tube de Eric Prydz, Call On Me , qui m’a fait perdre plus d’une fois les yeux avec son clip qui te fait oublier la médiocrité de la musique !

Quel est le concert passé auquel tu aurais aimé assister ? Quel est celui que tu ne veux surtout pas rater cette année ?

Je crois que le concert qui me manquera toujours sera Woodstock. Tu peux pas rêver mieux comme ambiance. J’aimerais y être, sentir l’effet que te donnent le riff de Hendrix, la voix de Janis Joplin, la cadence de Sly & The Family Stone et les improvisations de Santana… Ça devait être une époque incroyable ! Et c’est surtout un style de musique qui adolescent m’a permis de sortir d’une révolte à la hip-hop pour passer à des discussions plus réfléchies, plus argumentées.
Pas de concert particulier en vue pour cette année. J’aimerais beaucoup pouvoir en partager un avec toi. Peu importe qui sera sur scène, juste me retrouver entre 2 baffles en ta compagnie. Pouvoir se dire que ce concert, c’était notre 1er ensemble. Puis se procurer le live pour se remémorer cette soirée en amoureux… C’est surtout ainsi que j’apprécie les concerts, ce n’est surtout pas pour le son pourri des grandes ou petites salles. C’est pour le souvenir d’une soirée un peu spéciale passée avec une ou plusieurs personnes qui se retrouvent pour le plaisir. Bon c’est vrai on pourrait se payer un bon resto, ça serait pareil mais un concert c’est tellement plus rare, donc on le vit comme unique à chaque fois.

La chanson qui te fait pleurer ? Celle qui te remonte le moral ? Celle qui te fait planer ? Celle qui te fait fuir ?

I Don’t Want To Miss A Thing de Aerosmith me fait toujours le même effet depuis la sortie du film d’Armageddon. Je ressens beaucoup de mélancolie rien qu’en écrivant le titre ! La mélodie résonne dans ma tête et m’envahit toujours autant. En fait cette musique je n’ai même pas besoin de l’écouter, je la connais plus que par coeur ! Et pourtant ce n’est pas avec joie que je l’écoute, elle ne me rappelle rien de douloureux… Contrairement J’Voulais de Sully Sefil est un titre qui me remémore une période douloureuse en banlieue parisienne, le frigo vide, les heures passées dans le métro pour aller au boulot et le froid qui te prend aux tripes.
Des titres comme Ground On Down de Ben Harper, Caroline de Mc Solaar, Bye-Bye de Menelik ou encore Bad de Michael Jackson sont des titres qui me remontent toujours le moral pour le simple fait qu’ils me rappellent toujours des moments de joie. Il y a aussi Tien An Men par Johnny Halliday qui me propulse en 92, lors du concert à Bercy, le 1er auquel j’ai assisté. J’avais 12 ans et pour la petite pomme que j’étais voir autant de tambour arriver sur scène, ça m’avait impressionné ! Dans mes écoutes plus récentes, Wrong de Depeche Mode me fait du bien, alors que le clip devrait mettre mal à l’aise !!! Un dernier titre, plus personnel encore, Things I’ve Seen de Spooks ,que j’aurais aimé partager avec un ami parti trop vite…
Bang Bang des Black Attack est le 1er titre à me faire rêver. Cette mélodie et leur débit m’enveloppent tellement ! Tout comme Starligth de Muse ou Layla de Clapton : tu te prends la mélodie en pleine face. All Around de Tahiti 80 me donne l’impression de survoler le sol, Iron Lion Zion de Bob Marley me fournit les ailes et Looking Out My Back Door des Creedence Clearwater Revival me fait oublier de revenir sur terre ! Pour peu que tu y ajoutes Killing in the name de RATM ou The ballad of LUX B and GARI de OaiStar, tu n’auras plus qu’a lancer un Everything is Everything de Lauryn Hill pour me faire redescendre en douceur ! Et clôturer mon retour à la réalité avec Abd Al Malik sur c’est du lourd.
Certaines voix comme celles de Bjork, de Charlotte Gainsbourg ou encore Céline Dion m’insupportent ! C’est psychologique, je peux pas ! Mais le pire pour moi c’est Sardou ou Aznavour ! J’ai même pas envie de faire le moindre effort pour écouter ! Heureusement la musique française ne s’arrête pas à eux !!!


BO-11

Quels sont pour toi les incontournables du Web afin de découvrir de la musique ?

Ils sont nombreux et surtout en perpétuel changement, le turn-over est encore plus impressionnant que chez France Tel ! Il y a les incontournables comme Youtube, Myspace, Blip et Spotify. Et il y a surtout les blogueurs, Mlle Eddie et ses choix toujours aussi nombreux avec une moyenne de 5 chroniques par jour ( et rarement moins ! c’est son seul défaut ! ). Les critiques sans faux semblant de Benjamin F sur Playlistsociety et sur RLM, avec une bonne préférence pour le second car beaucoup moins commercial et encore moins sérieux ! Rock me up avec les petites perles musicales et les infos rarement inédites mais souvent bien étoffées. Des oreilles dans Babylone avec une grande ouverture sur tous les styles de musique. La fraicheur de Words And Sound et la simplicité de Spöka.
Il y a ensuite ceux que je ne suis que via Twitter de façon très régulière comme @LesVraisIndes, @AlloMusic, @leblogquigratte, @musikplease et @Airtist.
Et je compile tout ça avec les moyens modernes pour écouter de la musique sans se ruiner… Merci Hadopi ! Rires !

Si tu devais défendre un album, ce serait lequel et que dirais-tu pour me pousser à l’écouter ?

C’est sans nul doute la question qui me pose le plus de difficultés. Choisir un seul album m’est quasiment impossible. Il y a Five de Lenny Kravitz qui est sans comparaison possible, le plus abouti de sa discographie. Il y a aussi Tank de Asian Dub Foundation car tous les titres de cet album me font frisonner de plaisir. Il y a The Ecleftic de Wyclef qui est tout simplement une merveille où le partage entre l’artiste et le public est complet, des mélodies incroyables et une guitare qui chante plus qu’elle ne joue. Il y a Rendez-vous de Manu, un petit bijou à la française avec une voix à la fois douce et tellement rock. Et le petit dernier, même s’il y en a bien plus, sera celui de O2Zen, Sans Chantilly, qui a réussi à me redonner goût au rap français avec des textes universels, un flow décapant et une vraie signature musicale. Et si je peux encore en ajouter un, je parlerais de Mr Roux qui avec Ah si j’étais grand et beau m’a vraiment fait passer un bon moment pop et il faut le reconnaitre continue à le faire. C’est un bon mélange entre Manu Chao et… Non en fait, Mr Roux, c’est Mr Roux et ça ne ressemble à rien !
Presque oublier dans la liste qui pourrait encore s’agrandir, l’album de Fun, Aim And Ignite ( chroniqué sur mon blog ) a marqué notre année commune. C’est vraiment un style à part dés la production assez incroyable. Sur certain titres, j’ai l’impression d’être au moulin rouge et sur d’autres d’être au milieu d’un d’un ring de boxe !!!


BO-11b

Tu es plutôt scène, studio ou clip musical ?

Les 3 ! Dans la voiture, il m’est difficile de me passer de la radio (NDLR : d’ailleurs, pense à remettre sur Virgin quand tu quittes la voiture… marre du Mouv’ 😉 ), donc studio. Il y a de très beaux live, quand le son suit, donc scène. Et enfin, tu peux pas à l’heure actuelle te passer des images, c’est aussi une trace incroyable qui met en valeur la musique, ou la détruit, donc clip !

Qui aimerais-tu voir répondre à cette interview ?

Dejà j’aimerais arriver à mettre à jour la liste donnée lors des interview précédents car j’ai pris un sacré retard ! Contacter le pape ( BO de Oaistar ) ou Pierre Bachelet ( BO de Buzzlekler ) sera beaucoup plus difficile que contacter les autres, c’est certain !
Pour les envies plus personnelles, il y a ceux qui font partie du rêve, comme Ben Harper, Lenny Kravitz, Wyclef, Peter Gabriel… Why not ! Mais au moins un artiste dans l’année serait dejà bien plaisant !
Plus sérieusement, si Benjamin de Playlistsociety me faisait l’honneur de participer à mon projet, je suis certain que ça pourrait donner de très bonnes découvertes et une interview amusante à mener.

Quelle est la chanson qui résume 2009 pour toi ?

En choisir une n’est pas simple, l’année ayant été tellement chargée de musiques et d’évènements marquants. For What It’s Worth de Placebo est sans nul doute un choix qui reprendrait bien 2009. D’abord parce que Battle for the sun dont fait partie le titre a beaucoup sonné dans mes oreilles. Ensuite car le retour du groupe est tout simplement une réussite et aussi un symbole pour beaucoup de musiciens. C’est aussi la preuve que la musique peut être un exutoire, même si j’en doutais pas de ma propre expérience. L’année a vu aussi le retour de groupes qu’on ne pensait même pas pouvoir revoir sur scène ou en studio un jour, même si certains auraient quand même dû rester chez eux et se faire oublier définitivement ! (NDLR : Allééé ! donnes des noms ! fais ton Benjamin F 😉 )

La petite musique qui accompagne cette interview ?

J’aimerais profiter de cette question de conclusion pour lancer un appel aux blogueurs français que je lis et à ceux que je ne lis pas. Il existe aussi une musique française, celle que 90% considère comme la variétoche et il est franchement dommage de ne pas la défendre plus que ce qu’il se fait sur la toile. Je me souviens qu’il y a 6 ou 8 ans, j’apprenais que Mc Solaar était étudié dans les universités américaines. Un véritable sentiment de fierté pour ma langue natale. En 2009, c’est Yaelle qui remplit les scènes américaines ( cher(e)(s) lecteur(s) américain(s) qui me lit, désolé de véhiculer cette image honteuse de la musique française ! ) et les artistes français se mettent à sortir des galettes en américain, Pony Pony Run Run, Les Plasticines, Pheonix pour ne citer qu’eux. Leur but est forcément de s’importer plus facilement et c’est tout honorable mais est-ce normal qu’il faille passer par ce mode pour pouvoir chanter en dehors des frontières ? J’aimerais bien entendre des petits groupes new yorkais chanter en français pour percer sur nos scènes. D’un point de vue plus pratique, à une ampleur plus abordable par la communauté de blogueurs français, chroniquez plus souvent des albums francophones. Il y a une pléiade d’artistes à découvrir dans notre langue et à partager avec vos visiteurs venant de partout, le web ayant anobli distance et frontière.
C’est donc dans cette continuité que les musiques qui suivent, même si elles ne correspondent pas totalement à ce que j’écoute pendant cette interview, sont 100% francophones.
Dionysos – Des lacets sont des fées
Mickey 3D -Respire
Renan Luce -Les voisines
Ridan -Passe à ton voisin
Nuttea – Elle te rend dingue
Tété – Mon trésor
French Avenue – Elle me dévore


MusicPlaylist

NatCordeaux

La musique tient la même place dans ma vie que le parfum : indispensable tous les jours, interchangeable en fonction de mon humeur. La femme digitale que je suis préfère la musique authentique, les guitares autour d'un feu de bois aux salles de concert, les sons pop, folk, le hard, le slam... Je suis capable de dire dès la première mesure si le morceau me plait ou non, j'adore les rythmes à contre temps, les accords dissonants et les mélanges voix instruments improbables. Je déteste le classique, l'opéra, les chansons pour enfants, Gainsbourg et Johnny. Co-fondatrice de [email protected] Vôtre avec l'hôte de ce blog, Responsable éditoriale pour @LesNews

5 pensées sur “La BO de sa vie – édition spéciale du 13 janvier

  • Ping : Tweets that mention La BO de sa vie – édition spéciale du 13 janvier | MoiMateo -- Topsy.com

  • 13 janvier 2010 à 10 h 34 min
    Permalink

    Et mince j’en reviens pas que j’ai tout lu… Ca me manque le temps où on travaillait face à face en se faisant des battles de son. Je te souhaite encore un joyeux anniversaire.

  • 13 janvier 2010 à 11 h 01 min
    Permalink

    C’est clair que ça me manque aussi nos célèbres battles !!! On a en fait des découvertes musicales ensemble : truc de fou !!! Que de bons souvenirs !!!
    Encore merci !!!

  • 4 février 2010 à 15 h 15 min
    Permalink

    Mince je l’avais loupé celle du p’tit 🙂
    Bravo Mateo, passionnant. Je suis devenu accro à Daylight, de Matt & Kim… mais pas que, mais pas qu’eux.
    Et jolies photos dis donc… mais on ne voit pas ton slip, c’est normal ?

    🙂

  • 4 février 2010 à 15 h 32 min
    Permalink

    Non mais oh, je suis pas si petit que ça !!! 🙂
    Un quoi ? Un slip ? C’est quoi et ça sert à quoi ? On capte mieux la musique avec un slip ? C’est quel style de musique ? Rires !

Laisser un commentaire