Interview : J. Merrick

Quand j’ai reçu le mail qui me disait « merci » pour la chronique de Megadeth, j’ai été sincèrement touché. La suite me présentait un album d’un groupe rock français. Direct, j’ai mis les écouteurs sur mes cages à miel et j’ai pris une claque d’enfer !

J. Merrick n’est pas un groupe ordinaire. Comme l’impression que le spectre d’un rockeur cowboy vient d’entrer à la maison. Et qu’en plus, il est arrivé avec toute sa tribu, carrioles et malle aux trésors avec ! Mais J. Merrick, ce n’est pas de la country… J. Merrick c’est un subtil mélange de folk et de rock. Une chevauchée incroyable entre lignes de basse puissantes et batterie percutante contre de langoureux riffs de guitare porté par une voix de crooneur ! Si les Creedence Clearwater Revival avait fait une nouvel album, ce serait sans aucun doute celui de J. Merrick…

C’est alors qu’un échange musical se créé avec Julien « Beurks », la voix du groupe. Un échange qui aura permit l’interview que je vous laisse apprécier en musique.

1) Qui sont les membres du groupe ? Comment est né le groupe ?
Le groupe est né de mon envie de donner la meilleure forme possible à ces morceaux que je transporte depuis quelques années, et il se trouve que je connais justement des musiciens qui sont à mon sens les mieux capables de servir cette musique. En plus ce sont des amis… Elvis à la batterie, avec qui j’ai joué dans cinq ou six formations différentes depuis six ans, David à la basse, qui n’est jamais loin du kit de Elvis, et Juju à la guitare qui sait faire tout ce que je ne sais pas faire ! [NDLR] Ajouté à l’équipe la voix et la guitare de Julien « Beurks ». [/NDLR]

2) D’où vient le nom du groupe ? Quel est le label et pourquoi celui-là ?
Nous n’avons pas de label pour l’instant, mais si ça intéresse quelqu’un nous sommes pour ! Et le nom du groupe peut être interprété de pas mal de façons différentes, je préfère laisser l’imaginaire des gens travailler…

3) Quelles sont les influences (musicales, artistiques, culturelles…) du groupe ?
Nous sommes tous très fan de The Band, de AC/DC, d’Elvis Costello et des Beatles. à partir de cette base, nous écoutons plein de choses très différentes et nous faisons mutuellement découvrir plein de choses. Pour les influences artistiques au sens large, je citerais volontiers Kerouac ou Bukoswki mais ça serait autant pour me la raconter que pour exposer notre processus créatif…

4) Quelles sont les dernières news du groupe ?
Nous sommes entrain de réaliser le clip de It’s You dans pas longtemps, vous verrez ça dès que c’est prêt bien entendu !

5) Une anecdote sur la création de l’album ?
Certains titres ont fait beaucoup de chemin : South Bank Sunrise par exemple a été écrit il y a 7 ans et a connu 5 formes enregistrées dans divers studios avant d’en arriver à la version de l’album !

A présent que vous connaissez un peu plus l’univers de J. Merrick, je vous propose d’en apprendre plus sur la musique qui à fait de Julien « Beurks » un artiste particulier et unique. Place à la B.O. de la vie de la voix de J. Merrick.

1) Quelle est la musique qui tourne en ce moment chez toi ?
L’album de Lou Reed et Metallica, Lulu. Je sais que beaucoup de gens le détestent mais je le trouve sublime, il faut juste prendre le temps de se perdre dedans…

Lou Reed & Metallica – Sweet Jane (Live – Madison Square Garden)

2) La chanson dont tu as le plus honte mais qui te fera toujours passer un bon moment ?
« Don’t Bring Me Down » de l’Electric Light Orchestra ! C’est parfaitement putassier mais tellement bien fait…

3) Quel est le concert passé auquel tu aurais aimé assister ? Quel est celui que tu ne veux surtout pas rater cette année ?
J’aurais adoré voir The Last Waltz, le dernier concert de The Band pour lequel ils ont invité Muddy Waters, Bob Dylan, Neil Young ou encore Joni Mitchell… ça devait être une bonne soirée !
Et cette année je ne veux surtout pas rater le passage de Elvis Costello à l’Olympia.

The Band & Bob Dylan – The Last Waltz (1976)

4a) La chanson qui te fait pleurer ?
« America » de Simon & Garfunkel, ça marche à tous les coups !
4b) Celle qui te remonte le moral ?
N’importe quoi d’AC/DC
4c) Celle qui te fait planer ?
« The Pleasure Is All Mine » de Björk
4d) Celle qui te fait fuir ?
Mickael Miro ? Mais ça me déprime plus que ça me fait fuir…

5) Si tu devais défendre un album, ce serait lequel et que dirais-tu pour me pousser à l’écouter ?
Unchained, le deuxième album de Johnny Cash produit par Rick Rubin avec les musiciens de Tom Petty qui l’accompagnent derrière… Johnny y est en fin de vie et sa voix de vieux sage colle parfaitement aux chansons, l’album est parfait d’un bout à l’autre, et les sons de guitare sont sublimes… La reprise de Soundgarden « Rusty Cage » est carrément à tomber par terre.

6) Quelle est la chanson qui résume 2011 pour toi ? Quel est l’album qui te fait frémir d’impatience en 2012 ?
« Mother » de John Lennon reprise par Lou Reed au Grand Rex en juillet.
Pour l’album, j’ai hâte d’écouter le nouveau Howlin’ Rain, et je suis très curieux de voir si le Black Sabbath reformé va effectivement faire quelque chose avec Rick Rubin, ça pourrait être excellent…

Howlin’ Rain – Phantom In The Valley

7) La petite musique qui accompagne cette interview ?
« Heroes And Villains » des Beach Boys !

Quoi ajouter de plus si ce n’est que J. Merrick est un groupe indispensable, à dévorer sans modération et surtout à liker sur le tremplin des Inrocks pour les voir jouer en live dans l’émission Les Affranchis en décembre prochain!

Site officiel du groupe où vous trouverez l’album en écoute libre… si vous y allez à grandes chevauchées !

MoiMateo

Fondateur et chroniqueur de MoiMateo.com. Découvreur et diffuseur de talents étéroclytes. Signe particulier : 2 cages à miel en équipement d'origine.

Une pensée sur “Interview : J. Merrick

  • 28 novembre 2011 à 18 h 26 min
    Permalink

    Ma réaction ? Hâte de vous voir en concert. Je suis Domontoise, et j’aime ! Oui j’ajoute que j’ai regardé les quelques vidéos que j’ai pu voir du groupe, je trouve votre « synchro groupale » excellente et top, vivent vous on « it’s U » !!!

Laisser un commentaire