Dead Ghosts – Can’t Get No

Il est de ces albums qui vous font dire que la musique actuelle a vraiment perdu une partie de son panache. Et c’est souvent à l’écoute d’un bon blues des années 60 que je me dis ça. Ceci dit, il m’arrive de tomber sur des nouveautés complétement barrées et totalement psychédéliques. Et bon Dieu (Ndlr : portant les initiales J.H. et étant gaucher) que c’est bon !

Dead Ghosts Can't Get No

Dead Ghosts est un groupe jouant un rock à l’ancienne et de manière psyché. Pas étonnant que j’en sois dingue ! De grands riffs de guitare, une atmosphère Shadows, un coté Dylan dans leurs textes et surtout une maitrise totale des instruments qui sont largement mis en avant alors que notre époque mise plus sur une voix et un timbre. Vous l’aurez compris, ici exit le travail du son sur un ordinateur. C’est du brut mais avec une maitrise bluffante. L’album est même enregistré à l’ancienne sur un simple 8-pistes, c’est pour vous dire !

Tiens d’ailleurs, cet album, si je vous en disais un ou deux mots. Une ouverture très rockabilly avec le titre portant le nom de l’album, Can’t get no qui explose direct dans les cages à miel. Tu as déjà accroché que tu en reprends une dose avec le monstrueux That Old Feeling. Tu en veux encore mais te voilà au milieu d’une scène de Easy Rider sautant aux cotés de Dennis Hopper, totalement nu et raisonnablement « stoned » : effet sans équivoque à l’écoute du titre Summer With Phil.

La suite de l’album montre que Dead Ghosts n’est vraiment pas là pour se prendre la tête. les titres comme Cold Stare ou I Want You Back ont une énergie forte mais avec des textes très sombres. Ça donne un genre, pas besoin de vous en mettre plein la tête, on est là et c’est tout ! Roky Said est surement le titre le plus efficace de l’album pour une explosion grand public, genre passage sur un vieux poste radio au volant d’une Triumph GT, cheveux au vent … Et si je devais encore vous inviter à écouter ce bijou auditif, j’évoquerai aussi le titre Tea Swamp Rumble qui fait un break de toute beauté sur l’album. Un titre instrumental où tu sens bien l’expérience sonore que Dead Ghosts a tenté ici.

Alors non, le rock n’est pas mort, il renait de ses cendres et avec Can’t Get No vous avez sans nul doute le moyen d’en prendre conscience ! Pour une bonne dose de ce son, suivez les étoiles > *** deadghosts.bandcamp.com *** <

MoiMateo

Fondateur et chroniqueur de MoiMateo.com. Découvreur et diffuseur de talents étéroclytes. Signe particulier : 2 cages à miel en équipement d'origine.

Laisser un commentaire