[Ciné] When You’re Strange

When You Are Strange Film about The Doors

Le film documentaire sur The Doors sortira le 9 juin 2010.
Ce film est réalisé par Tom DiCillo et est raconté par Johnny Depp.


Voici la note du réalisateur :  » La musique des Doors est très proche du cinéma : elle recèle des drames, du sexe, de la poésie et du mystère. Elle s’adresse à tous ceux qui ont déjà ressenti le frisson glacial de la solitude et de l’étrangeté en eux, c’est-à-dire nous tous… » [Tom DiCillo©]

Le résumé du film :
Tout premier long-métrage documentaire sur les Doors,When You’re Strange retrace le parcours de l’un des groupes de musique le plus “sombre et dangereux” qu’aient connus les Etats-Unis. S’appuyant exclusivement sur des images d’archives tournées entre 1966 et 1971, Tom DiCillo évoque l’histoire du groupe et l’Amérique des années 60 avec un sens de l’urgence très contemporain. Accompagné par un texte de Tom DiCillo, auquel Johnny Depp prête sa voix, le film nous fait pénétrer dans l’univers des Doors, où l’expérience de la célébrité côtoie la drogue et l’alcool, mais souligne aussi le rapport viscéral de ces artistes à la musique. Si les combats et les excès de Jim Morrison assurent un fil rouge au film, When You’re Strange évoque également Ray Manzarek, Robby Krieger et John Densmore, des musiciens dont l’attachement à la liberté de
création et le refus des compromis ont inspiré toute une génération, et plus encore.

Voici la playlist tiré du film :
1 Poème : “Cinema”
2 Poème : “The Spirit Of Music”
3 “Moonlight Drive” – The Doors
3 Poème : “The Doors Of Perception”
5 “Break On Through (To The Other Side)” (Live – Isle Of Wight 1970) – The Doors
6 Poème : “A Visitation Of Energy”
7 “Light My Fire” (Live – The Ed Sullivan Show 1967) – The Doors
8 “To Really Be A Superstar” – Jim Morrison (Interview)
9 “Five To One” – The Doors
10 Poème : “Wasting The Dawn”
11 “When The Music’s Over” (Live – Danish TV 1968) – The Doors
11 a) “The Four Of Us Are Musicians” – Jim Morrison (Interview)
b) “I’d Like Them To Listen” – Ray Manzarek (Interview)
c) “Rock & Roll And Jazz” – John Densmore (Interview)
d) “Our Music Is Symbolic” – Robby Krieger (Interview)
13 “Hello, I Love You” – The Doors
14 “Dead Serious” – Jim Morrison (Interview)
15 “People Are Strange” – The Doors
16 Poème : “Inside The Dream”
17 “Soul Kitchen” – The Doors
18 Poème : “We Have Been Metamorphosized”
19 Poème : “Touch Scares”
20 “Touch Me” – The Doors
21 Poème : “Naked We Come”
22 Poème : “O Great Creator Of Being”
23 “The End” – The Doors
24 Poème : “The Girl Of The Ghetto”
25 “L.A. Woman” – The Doors
26 Poème : “Crossroads”
27 “Roadhouse Blues” (Live – New York 1970) – The Doors
28 Poème : “Ensenada”
29 “Riders On The Storm” – The Doors
30 Poème : “As I Look Back”
31 “The Crystal Ship” – The Doors
32 Poème : “Goodbye America”

Notre avis:
Le film est tourné autour du phénomène Jim Morrisson au sein du groupe The Doors et son image à ses fans.
Le nom du groupe est tiré du recueil de poème de William Blake, en voici la citation : If the doors of perception were cleansed, every thing would appear to man as it is: infinite
Ce film conte la vie de Morrisson du début des Doors à la fin. Ce documentaire alterne brillamment la couleur et le N&B avec en fond sonore : Johnny Depp comme narrateur.
C’est un film à voir aussi bien pour les fans que pour les curieux ou curieuses de la légende Jim Morrisson.
Il rejoint le 27 Club
Mais sa mort restera aussi mystérieuse que le personnage lui-même…

Quelques morceaux à réécouter :
The End

Riders on the Storm

Mais surtout le mythique Light My Fire

Autres liens:
Le lien officiel du film
Lien vers le facebook du film

Pathien

Un tempo, une mélodie... Mes premiers pas sur Twitter, je suivais des comptes selon les #FollowFriday ou des sites de recommandations de comptes à suivre. C’est sur un tweet sur Nada Surf que MoiMateo me propose d’en écrire une critique. De fil en aiguille, j’écris sur le site et c’est plaisant de faire partager quelques artistes et musiques. Ancien bassiste et avec mes goûts un peu éclectique, je tente d’écouter le plus de choses possibles mais dans ce monde musical, il y aura toujours trop de surprises.

Une pensée sur “[Ciné] When You’re Strange

Laisser un commentaire