Charly et Sa Drôle de Dame – Vol. 3 : Ice

Charly et sa drôle de dame Ice

Le volume 3 de l’EP de Charly et Sa Drôle de Dame vient de sortir (Vous pouvez retrouvez cette trilogie du samedi soir ici : http://charlyetsadrolededame.bandcamp.com/merch)

Volume 3 me diriez-vous ? Oui car le 3ème EP est une oeuvre musicale qui peut solliciter tous vos sens.
Charly, musicien. Gertrude, guitare folk. Mr Cigar Box, bruiteur né.
Dans le clip suivant, vous allez découvrir les mystères présent autour de cet EP.


Charly & Sa Drôle De Dame – Ma profession musicien

A l’occasion de la soirée Melting Folk, Charly nous a présenté son dernier volume et aussi les artistes qui ont participé au clip Nature Urbaine : JBC, Mademoiselle Maurice et Suriani.

scène Charly et sa Drôle de Dame

Exclusivité : Interview de Gertrude
*Pardon ? Elle n’est pas disponible ? Mr Cigar Box est parti fumer ? Charly est disponible par contre ?*

Interview de Charly :

Killing the requiem est mash-up de quels titres ?

C’est un mélange de Killing In The Name (de Rage Against The Machine) et de Requiem pour un con (de Serge Gainsbourg). Deux chansons sublimes aux riffs redoutables. Je trouvais intéressant de prendre ce concept de mash-up (le fait de mélanger 2 œuvres pour en faire une 3ème du milieu DJ et hip-hop et de le faire en acoustique et en live. Cette chanson sera la dernière à être clipée ! Probablement sous forme de Live.

Nous arrivons au dernier volume de ton nouvel EP, l’édition limitée faite avec tes mains a une particularité, laquelle ?

Les 3 disques artisanaux ont été conçus pour qu’une fois réunis, ils puissent s’assembler et dévoiler le titre final de la compilation (L’Art + If + Ice = L’artifice) puis… donner naissance à un photophore.
Je souhaitais redonner de la magie à l’objet. Retrouver les sensations qu’on avait plus jeunes quand on découvrait nos vinyles, nos cassettes, nos disques ; qu’on puisse consommer la musique avec l’ouïe mais aussi avec la vue, l’odorat et le toucher.

Comment la répartition des titres entre les volumes a-t-elle été pensée ?

Il fallait absolument que la chanson L’Artifice soit dans le dernier volume pour garder la surprise.
Ensuite, ça été en fonction des tempos, des tonalités, des thèmes abordés. Faire en sorte que les 2 titres de chaque volume soient complémentaires.

Espères-tu avoir un parcours comme Grégoire dans le sens où Internet peut être le producteur des artistes ?

Alors… Je pense que Grégoire est un cas vraiment à part. Toute la communication du concept du site MyMajorCompany reposait sur lui. Les moyens et l’énergie ont été mis sur Grégoire, aussi et surtout pour faire parler du site. Il a été travaillé comme un artiste de maison de disque avec tout ce qu’il faut : médias, TV, radio. La totale. D’ailleurs les fondateurs du site MyMajorCompany sont des anciens de l’ex maison de disque BMG (j’ai eu affaire à 2 d’entre eux à plusieurs reprises dans mon ancienne vie d’artiste voulant signer et proposant des titres pour d’autres chanteurs) et ils connaissaient déjà Grégoire. Les autres artistes de MyMajorCompany, eux, n’ont pas bénéficié d’une telle promo.

Mais pour répondre à ta question : non, je ne souhaite pas avoir le parcours de Grégoire. Je suis ok avec le concept de financement participatif (précommandes de CDs, achat de concerts ou autres contreparties pour financer un projet). J’ai moi-même sollicité les internautes pour une partie de mes disques artisanaux. Il y a un réel échange avec les contributeurs, une vraie relation. Mais je ne suis pas du tout en adéquation avec le côté spéculatif de MyMajorCompany.

Quelle est la différence entre Charlie et ses drôles de dames et Charly et sa drôle de dame ?

Gertrude n’est ni blonde, ni brune, ni rousse. Elle un peu tout en même temps. Elle a aussi un peu beaucoup une tête de bois. Et puis… je suis monogame !

Retrouvez toutes les interviews de Charly :
Volume 1 : L’art
Volume 2 : If

Pathien

Un tempo, une mélodie... Mes premiers pas sur Twitter, je suivais des comptes selon les #FollowFriday ou des sites de recommandations de comptes à suivre. C’est sur un tweet sur Nada Surf que MoiMateo me propose d’en écrire une critique. De fil en aiguille, j’écris sur le site et c’est plaisant de faire partager quelques artistes et musiques. Ancien bassiste et avec mes goûts un peu éclectique, je tente d’écouter le plus de choses possibles mais dans ce monde musical, il y aura toujours trop de surprises.