la semaine infidèle de vos cages à miel : épisode #04

Nous y sommes, le 4ème épisode de l’infidélité de vos cages à miel. Nous allons une fois encore vous emmener dans un univers bien particulier, le plus inaccessible de la série mais accrochez-vous, ça en vaut le détour !

Celldweller n’est pas un artiste au 1er sens du terme. C’est un univers entier, un monde virtuel contrôlé par 2 hommes hors norme. Klayton et Bret Autrey, le 1er pour la création, la production et le 2nd en soutien pour la scène, le chant. Faites une petite recherche dans Google et vous verrez que déjà physiquement les compères sont atypiques à souhait !

En brève, car on pourrait en dire énormément, présentation je commencerais simplement à dire que Celldweller est un groupe qui cartonne depuis des années chez l’Oncle Sam. Un projet à la base créé par le multi-instrumentiste et remixeur Klayton qui à sa façon donne une dimension spatiale au métal touchant les limites d’un rock-électro plus qu’éternel. Nombreux sont ceux qui l’ont entendu mais sans savoir qui il était : Celldweller apparait dans la musique de nombreux jeux à gros budget. Assassins Creed, Dead Rising 2, Need For Speed pour ses principales apparitions.

Mais revenons à l’album qui nous intéresse aujourd’hui : Wish Upon A Blackstar. Cet album sorti courant mai 2012 est comme un livre : à savourer track by track dans le bon ordre. Il débute par l’arrivée de Celldweller sur une planète hostile et inconnue pour se refermer par le départ vers d’autres explorations stellaires. Tout au long de l’album on va pouvoir suivre l’évolution et les péripéties du personnage. On se croit vraiment dans un film de Ridley Scott.

On peut alors se demander comment un tel concept peut être transféré sur scène. Il faut savoir que Wish Upon A Blackstar est avant tout un album que les deux compères de Celldweller ont déjà largement usé en live. Et cette version studio est carrément complémentaire de leur live.

Si vous n’êtes pas encore décidé à vous ouvrir à l’univers de Celldweller, prenez encore un peu de temps pour écouter cette version instrumentale d’un des plus titres présent sur l’album.

Et pour les plus curieux d’entre vous, foncez sur la page Facebbok du groupe pour vous immerger dans un monde où musique et science fiction ne font qu’un !

MoiMateo

Fondateur et chroniqueur de MoiMateo.com. Découvreur et diffuseur de talents étéroclytes. Signe particulier : 2 cages à miel en équipement d'origine.

3 pensées sur “la semaine infidèle de vos cages à miel : épisode #04

  • 7 juillet 2012 à 11 h 13 min
    Permalink

    Très bon !!!
    Merci pour la découverte :).

  • 7 juillet 2012 à 14 h 15 min
    Permalink

    content que tu apprécies Celldweller : c’est un vrai univers à part !

  • 8 juillet 2012 à 11 h 36 min
    Permalink

    Oui, c’est ce qui est percutant :).
    Une vraie originalité.

Laisser un commentaire