Metronomy – The English Riviera par Bulléine

D’habitude, sur Geeky And Girly, je parle de choses un peu WTF, de trucs à manger, de voyages, d’objets plus ou moins geeks et de mes découvertes, mais très peu de musique.

Quand on m’a proposé de participer au projet, j’ai un peu hésité en me disant « Mais qu’est ce que j’ai pu découvrir en 2011 ? ». Et finalement, me voilà. Je n’ai pas l’habitude de découvrir des albums entiers. En général, j’écoute une chanson, ou deux, et je ne cherche pas plus loin, en attendant que les autres arrivent jusqu’à mes oreilles. Là, pour cet album, on m’a dit « Tiens, je suis sur ça en ce moment, c’est génial, si tu l’écoutes pas en entier tu vas avoir des problèmes. »
Et comme je veux pas trop de problèmes, j’ai écouté. Et j’ai aimé.
Et c’est plutôt rare que j’aime un album en entier, d’un groupe que je ne connaissais pas avant (Non, je ne vais pas vous mentir, je ne connaissais pas Metronomy avant 2011).

Alors, pour commencer : Metronomy, c’est quoi ?
Pour faire simple, c’est un groupe de musique pop / électronique composé de 4 personnes, dont une nana (qui chante plutôt pas mal, quand même), composé en 1999.

Et là, en 2011, ils décident de sortir The English Riviera, un petit album bien sympa de 11 titres, tous plus bons les uns que les autres. Et en plus de faire des chansons / musiques sympa, ils font aussi des clips sympas. Par exemple, avec une de mes chansons préférées de l’album : Everything Goes My Way

Et ma chanson préféré de l’album : The look

Pourquoi ce sont mes chansons préférées de l’album ? Tout simplement pour la patate qu’elles te mettent. Et surtout quand tu les découvres dans une voiture, longeant la plage, avec un beau soleil et environ 30°c dehors.

Metronomy a fait un album simple au niveau des arrangements, épuré, mais qui sait séduire et se démarquer. Les mélodies sont riches, efficaces, et vous serez plongés dans une ambiance, un sentiment, dès les premières notes. Les titres de cet album s’enchainent parfaitement, ce qui fait qu’au final, je n’ai plus envie d’écouter un seul titre, mais l’album complet.
Sans oublier que le groupe est d’origine anglaise, on retrouve ici un style assez British, qui nous fait voyager. Une petite envie d’être en haut d’un bus rouge à deux étages, les cheveux dans le vent, Metronomy dans les oreilles. Ou juste de le mettre à fond dans ton salon, de sauter partout, ou de rester tranquille sur ton canap’ à rêver un peu.

Enfin…Tu l’auras compris : Il faut écouter cet album. Si le troisième album est aussi bon que ça, j’ai hâte de découvrir le prochain… !

Sur ce, j’vais me mettre un petit The Look.

un album proposé par bulleine

MoiMateo

Fondateur et chroniqueur de MoiMateo.com. Découvreur et diffuseur de talents étéroclytes. Signe particulier : 2 cages à miel en équipement d'origine.

2 pensées sur “Metronomy – The English Riviera par Bulléine

  • 9 décembre 2011 à 10 h 25 min
    Permalink

    Bonne idée de calendrier de l’Avent ! Par contre ce n’est pas Anna Prior (La batteuse du groupe) qui chante sur Everything Goes My Way mais la chanteuse de Veronica Falls : Roxanne Clifford. Cela dit je crois que c’est Anna Prior qui fait les « oooh oooh oooh! » en choeur mais c’est vrai qu’elle chante bien aussi.

  • 9 décembre 2011 à 11 h 48 min
    Permalink

    @LitePanda : Merci pour la précision ! Je ne savais pas du tout 🙂

Laisser un commentaire