Josh T. Pearson – Last Of The Country Gentlemen par rock_0la

« Pearson is a one of a kind artist and words can’t describe how fucking good Last Of The Country Gentlemen is – heavy, beautiful and brilliant. » – Mark Lanegan

Last Of The Country Gentlemen – Josh T. Pearson
out 03/29/2011 mute records
(@rock_0la)You Really Got Me

last 1 |last|
adjective [ attrib. ]
1 coming after all others in time or order; final
2 most recent in time; latest: last year
3 only remaining: it’s our last hope.

country gentleman
nounchiefly Brit.
a rich man of good social standing who owns and lives on an estate in a rural area.

Du bout des doigts. Une guitare et puis rien. Une barbe et un passé.
Impalpable tristesse. Brillant et dévastateur. Combustion spontanée.
Renaissance du phénix.
Pas de long discours, surtout pas. Écouter, se taire.
Josh T. Pearson s’écoute sagement, avec humilité. Pieusement ou presque.
Idéalement la pénombre, un vieux fauteuil fatigué, un fond de Wild Turkey.
Un coin du feu, c’est mieux. Un peu d’abandon aussi, dans une certaine mesure.
Prendre la musique comme elle vient. Se laisser guider, transporter…

Et puis vibrer.
Les cordes. La mélodie. Le rythme. La résonance. Et puis les mots.
Le débit chaloupé, parfois rapide, d’autres fois murmuré.
Et puis cette voix profonde, puissante et tumultueuse à la fois. Envoutante. Habitée.
Laisser planer le mystère. La magie aussi. Écouter, se taire.

« And I know, that I know, that I know, no one knows more that than I, that I was wrong and still I can barely say I’m sorry with the fuckin’ song »

Pleins de bonnes choses à lire sur Josh et sur ce disque ici Random Songs, ici Playlist Society et là Brainfeeders & Mindfuckers



Josh T Pearson – Women when i’ve raised to hell

un album proposé par rock_0la

MoiMateo

Fondateur et chroniqueur de MoiMateo.com. Découvreur et diffuseur de talents étéroclytes. Signe particulier : 2 cages à miel en équipement d'origine.

Laisser un commentaire