Bruce Springsteen – Wrecking Ball

bruce springsteen - wrecking ball

Bruce « The Boss » Springsteen nous dévoile son 17ème album Wrecking Ball. Cet album contient 11 pistes et 2 en bonus dont Wrekcing Ball, Land of Hopes and Dreams et American Land qu’on peut découvrir en concert ou prestations scéniques.


Bruce Springsteen – Wrecking Ball (Live At Giants Stadium)


Le 1er single We Take Care Of Our Own est très engagé politiquement parlant. Il y dénonce les injustices économiques. Selon Bruce Springsteen, l’album serait un des plus représentatif de sa colère qu’il ressent face à l’économie, politique et vie sociale. Un artiste engagé.


Bruce Springsteen – We Take Care Of Our Own


Wrecking Ball signifie « Boule de démolition » un détail important qui donne la ligne directrice des paroles du Boss. Vu la situation actuelle, faut-il détruire pour reconstruire ou le système détruit tout à son passage…


Bruce Springsteen – Land of hope and dreams

11 chansons avec des sonorités folk afin qu’un groupe au complet, plus choeurs et section de cuivres, en fassent un opéra tonitruant. Peu de surprises musicales, la coloration gospel de certains titres est mêlée d’un tempo de square dance ou de voix hip-hop. Les outils techno apportés par le producteur Ron Aniello ne risquent pas d’ébranler la foi du fan.

Tracklist de Wrecking Ball
01. We take care of our own
02. Easy money
03. Shackled and drawn
04. Jack of all trades
05. Death to my hometown
06. This depression
07. Wrecking Ball
08. You’ve got it
09. Rocky ground
10. Land of hope and dreams
11. We are alive

Pathien

Un tempo, une mélodie... Mes premiers pas sur Twitter, je suivais des comptes selon les #FollowFriday ou des sites de recommandations de comptes à suivre. C’est sur un tweet sur Nada Surf que MoiMateo me propose d’en écrire une critique. De fil en aiguille, j’écris sur le site et c’est plaisant de faire partager quelques artistes et musiques. Ancien bassiste et avec mes goûts un peu éclectique, je tente d’écouter le plus de choses possibles mais dans ce monde musical, il y aura toujours trop de surprises.

Laisser un commentaire