Loki Starfish

Ceci n’est pas un disque. Plutôt un microcosme musical qui rayonne en trois dimensions : le son, le mot, l’image. Mais loin des projets ou l’ambition conceptuelle finit par peser des tonnes, la combinaison des formes d’expression chez Loki Starfish se concentre en un langage pop saisissant, sonore et visuel, physique et cérébral.

Voici comment Loki Starfish présente leur 1er album sorti en 2011. Love-Like Banners se présente comme un album dont la musicalité pop et électronique s’accorde finement à un songwriting ciselé. On s’y trouve immergé dans un univers composite : limpidité mélodique, plasticité des textures, grooves tour à tour frontaux, fracturés, suspendus, sensations aquatiques, ce qui n’exclue pas d’y rencontrer la roche et ses anfractuosités.

L’alliage organique entre électro, pop et sonorités neo-vintage peut évoquer The Notwist, The Knife, cousins eux-aussi affranchis des cloisonnements de genre. Le désir d’aventure esthétique, d’expression corporelle et viscérale se traduit également par un climat ombrageux, comme surgi du post-punk 80’s de The Chameleons, The Sound ou Joy Division. On pourra en outre percevoir des échos croises de Radiohead, Interpol, du slowcore de Hood, du verbe de Nick Cave, de l’exubérance de Bjork et jusqu’à l’élégance tout en retenue de Dominique A…

Après une tournée qui les aura permis de se faire remarquer par les plus grands, c’est en février 2012 que le Ep intitulé, Silence + Evidence, voit le jour. Il est composé du titre inédit, Out of Limbs and Brine, à la fois crépusculaire et foisonnant, et pas moins de 4 remixes.

Désormais signé chez Believe, Loki Starfish donne vie à un nouvel Ep, A Season For Weepers, comprenant deux titres inédits et trois remix et laissant déjà entrevoir une nouvelle ère dans le parcours artistique du groupe, avec notamment le slow atmosphérique, comme hors du temps, The truth and such, ou la valse façon cabaret désarticulé sur Sergent.
A Season For Weepers, c’est aussi le nouveau clip de Loki Starfish réalisé par Fanadeep.

Plus récemment, le groupe a mis en images les 15 titres de son premier album, faisant appel à 12 réalisateurs différents.
Un DVD intitulé Persistence of Vision from Love-Like Banners verra le jour en Décembre 2012. Il regroupera tous les clips et également un CD de remix et d’inédits.

Laisser un commentaire