Alone And Me – My Fucking Project

J’ai craqué pour  » My Fucking Project « , le premier album studio de Alone And Me, son univers punk, son style et sa voix et j’ai eu très vite la sensation d’avoir entre les mains (et mes cages à miel) un album inédit et unique, un album rebelle 😉

J’ai tout d’abord découvert Alone And Me, de son vrai nom Emilie Clem, avec le titre  » In The Air  » pour lequel j’ai eu un véritable coup de cœur. Orchestration simple et efficace, rythme comme j’aime avec des battements à contre temps.

 » Strange Day  » est également une perle avec des intonations de voix maîtrisées et sublimes, entre Sinead O’Connor et les Cranberries. La force de la guitare électrique en arrière plan est aussi très prenante. Je n’ai pas pu m’empêcher de passer directement à la reprise de  » Selling Jesus  » de Skunk Anansie qui est tout simplement surprenante !

J’ai adoré trouver un style différent à chaque morceau.  » Is that what you want  » texte dicté, presque murmuré, sur une instrumentalisation simple qui m’a beaucoup surpris au milieu des autres morceaux plus rageurs. Intense, et totalement décalé, le texte percute alors que la musique tente de vous apaiser.

Alone and Me nous offre avec  » My Fucking Project  » une démarche artistique puissante et étonnante, un album 100% punk dénué de toute concession… Pour accompagner la richesse de ses compositions de simples guitares acoustiques ou électriques, une pédale à effets de voix et parfois même un superbe violoncelle animé par Myriam Teillagory qui a l’art de sublimer la mélodie et d’adoucir la rage de la voix d’Émilie.
Au final, un rock convulsif, dans la plus pure tradition du punk, avec  » Queen « , puissant, violent et tellement prenant que vous ne pourrez pas lutter pour vous relancer dans l’écoute compulsive de l’album.

Je me demande pourquoi une artiste si talentueuse est si peu connue… Un début de réponse pourrait être que Alone and Me n’avait pas encore été chroniquée ici ? 😉

site web officiel > http://aloneandme.com/

NatCordeaux

La musique tient la même place dans ma vie que le parfum : indispensable tous les jours, interchangeable en fonction de mon humeur. La femme digitale que je suis préfère la musique authentique, les guitares autour d'un feu de bois aux salles de concert, les sons pop, folk, le hard, le slam... Je suis capable de dire dès la première mesure si le morceau me plait ou non, j'adore les rythmes à contre temps, les accords dissonants et les mélanges voix instruments improbables. Je déteste le classique, l'opéra, les chansons pour enfants, Gainsbourg et Johnny. Co-fondatrice de [email protected] Vôtre avec l'hôte de ce blog, Responsable éditoriale pour @LesNews

Une pensée sur “Alone And Me – My Fucking Project

Laisser un commentaire