Albums 2010 – Jour 18

Groupe : Ben l’Oncle Soul
Album : Ben l’Oncle Soul
Date de sortie : 17 Mai 2010
Label : Motown France

Présenté par JeanSeb

Je ne savais pas vraiment quoi écrire pour parler de mon album de l’année 2010. Je ne savais même pas, d’abord, que j’avais un « album de l’année 2010 ». Parce que je vis dans une cabane au bord de la mer, sans télévision et sans radio (j’ai à peine l’eau courante) et que je continue de faire tourner mes vieux Bowie, mes vieux Prince et mes albums de blues sur un vieux tourne-disque.

Même lorsqu’à la faveur de l’automne les accords de Soulman, sont arrivés jusqu’à moi, je ne savais pas vraiment quoi écrire pour parler de Ben l’Oncle Soul. Peu au fait de l’actualité musicale, j’avais échappé à la déferlante médiatique du mois de juin durant lequel à grand renfort de publicités et de papiers élogieux l’artiste a explosé dans les charts.

Quand j’ai ensuite googlelisé le chanteur j’ai lu et relu à peu près les mêmes papiers saluant le retour d’une soul Old School, à la française, fleurant bon les plus belles années de la Motown. Les mêmes noms, des Temptations à Otis Redding, de Stevie Wonder à Aretha Franklin, Sam Cooke ou Marvin Gaye revenant d’interviews en critiques.

Même en ayant lu tout ça, je ne savais toujours pas quoi écrire, manquant d’une vraie culture musicale bien solide, et du langage technique pour expliquer comment une ligne de basse peut faire trémousser mes fesses, ou une section cuivre me faire battre des pieds. J’ai cherché quelque chose à dire pour parler du groove de la production, des superbes balades et de l’aisance vocale du chanteur.

Comment expliquer que le tube Soulman peut remettre sur pieds très tôt le matin mieux qu’un café vendu par George Clooney, même après la nuit la plus courte et la plus alcoolisée possible ? Ou comment dire que les textes frais, sans pathos ni emphase (et en français pour une grosse moitié de l’album!) sont de vrais enchantements regorgeant de traits d’humour, de sentiments simples ou d’énergie ? L’émotion qu’un papa peut ressentir en chantant à son fils accroché dans ses bras le magnifique Mon Amour ? Le soleil que peuvent mettre dans la plus terne des journées les pétillants Come on, I don’t Wanna Waste ou Elle me Dit ? L’arrière-goût de bourbon qui vient à l’écoute du très bluesy L’Ombre d’un Homme ? Chacun des quatorze titres de l’album me parle et suscite en moi un écho, une émotion que je ne saurais partager autrement qu’en invitant tout le monde à écouter le disque.

Voilà toutes les raisons pour lesquelles je ne savais pas quoi écrire sur cet album.

Et puis, vous savez, quand vous tombez amoureux, vous avez un disque qui surgit on ne sait comment, d’on ne sait où et qui devient en quelque sorte la bande-son de cette histoire qui démarre, et de ces nuits qui n’en finissent pas, éclairées à la bougie. C’est un peu ça, ce disque pour moi. Et ça, je me suis dit qu’il fallait que je vous l’écrive.

Retrouvez JeanSeb sur Twitter

MoiMateo

Fondateur et chroniqueur de MoiMateo.com. Découvreur et diffuseur de talents étéroclytes. Signe particulier : 2 cages à miel en équipement d'origine.

4 pensées sur “Albums 2010 – Jour 18

  • Ping : Tweets that mention Albums 2010 - Jour 18 - JeanSeb | MoiMateo -- Topsy.com

  • 18 décembre 2010 à 19 h 56 min
    Permalink

    Bah t’as tout dit… et dans l’émotion en plus ! Bravo pour cette chronique JeanSeb !je connaissais ses reprises, je découvre Mon Amour…

  • 19 décembre 2010 à 19 h 09 min
    Permalink

    L’album de Ben L’oncle Soul fait aussi parti de mes préférés pour 2010 avec celui d’aloe Blacc « i need a dollar » 2 albums soul avec beaucoup beaucoup de qualité de réalisation sur tous les titres… c’est vrai qu’à n’importe quel moment de la journée l’album de Ben s’écoute avec délectation

  • 22 décembre 2010 à 11 h 27 min
    Permalink

    Merci pour les commentaires, je ne les avais pas vus 🙂

Laisser un commentaire